Le système solaire combiné, un type de chauffage écologique

Publié le : 10 mars 20223 mins de lecture

Aujourd’hui, avec la popularité et la disponibilité croissantes des sources d’énergie renouvelables, la question de la fourniture d’un chauffage domestique adéquat, à la fois efficace sur le plan énergétique et rentable, n’est plus aussi confuse qu’il y a quelques décennies. De plus en plus de personnes adoptent la position de la durabilité environnementale et se tournent vers les pompes à chaleur et les panneaux solaires pour fournir de la chaleur à leur maison.

Le système solaire combiné : respectueux de l’environnement !

Les taux d’efficacité énergétique des pompes à chaleur et des panneaux solaires, associés à leur respect de l’environnement, en font le choix idéal pour ceux qui se soucient de l’impact qu’ils ont sur l’environnement tout en recherchant le meilleur retour sur leur investissement initial. Les pompes à chaleur constituent une excellente solution de chauffage à faible émission de carbone, mais elles ont besoin d’électricité pour fonctionner. Par conséquent, en les combinant avec des panneaux solaires, votre maison atteindra le niveau net zéro. Afin de tirer le meilleur parti de sources d’énergie qui, dans une certaine mesure, sont disponibles en quantités inépuisables, il est préférable de combiner des dispositifs de production d’énergie solaire et des sources de chaleur géothermique.

Les avantages d’une combinaison de panneaux solaires et de pompes à chaleur !

La combinaison de deux sources d’énergie distinctes à des fins de chauffage permet de rentabiliser l’argent dépensé pour le chauffage de la propriété, tout en offrant un rapport coût-performance supérieur à celui des systèmes de chauffage central traditionnels. Un système combiné permet de fournir un chauffage à grande échelle en hiver et un rafraîchissement en été, avec une consommation d’énergie moindre. Mais il assure une certaine souplesse dans la façon dont la chaleur est produite, tandis que le rendement de la pompe à chaleur géothermique ne sera pas affecté par les conditions météorologiques extérieures. En été, la pompe à chaleur géothermique rejette l’excédent de chaleur produit par les capteurs solaires et en stocke une partie pour l’hiver.

L’efficacité d’un système de chauffage combiné !

Il faut savoir que le rendement maximal de la pompe se situe d’octobre à décembre, et le rendement le plus faible, de février à avril. Alors que pour les chauffe-eau solaires thermiques, le taux d’efficacité le plus élevé pendant la saison froide se limite à la période de février à mars, et le plus faible entre novembre et décembre. Par conséquent, ces deux systèmes de chauffage distincts se complètent de manière assez productive. L’utilisation de panneaux solaires augmente l’efficacité thermique d’une pompe à chaleur géothermique, et vice versa, ce qui permet aux consommateurs de tirer le meilleur parti de cette relation symbiotique.

Plan du site