Prime coup de pouce chauffage, une aide pour se chauffer au bois

Publié le : 10 mars 20225 mins de lecture

Au marché, le bois est le combustible le moins cher, l’utilisation du poêle à bûche étant une mode de chauffage économique et écologique est préférable. On peut faire installer un poêle à bouches à moindre coût, pour remplacer l’obsolète poêle à charbon. Grâce au coup de pouce pour le chauffage. Pour encourager les ménages français vers la transition énergétique ; le gouvernement a mis en place divers dispositifs, depuis quelques années. L’octroi des aides financières par l’Etat en font partie. Le premier coup de pouce est le financement d’une partie des travaux pour que la performance énergétique de chaque logement soit améliorée.

Une aide au chauffage et ses conditions

Distinctement cette prime se présente sous forme de deux aides distinctes, dispositif accordé dans le cadre des Certificats d’économie d’énergie. La première est Primé coup de pouce isolation, consiste à couvrir partiellement la dépense dans la réalisation de l’isolement les plancher et les toitures d’une habitation. La deuxième, c’est un prime coup de pouce chauffage, attribuée pour installer un système de chauffage respectueux de l’environnement et très performant pour se débarrasser des chaudières peu efficaces et polluantes. Un signataire reconnu par l’Etat de la charte officielle du dispositif, gère l’attribution du prime coup de pouce chauffage. Il a pour mission de contrôler la conformité de travaux et conseiller le demandeur éligible à la prime. Avant toute signature de devis, le partenaire du gouvernement devrait être contacté. Remplacer la vieille chaudière à gaz, au fioul ou au charbon par un plus performant équipement énergétique est les principaux travaux bénéficiaires du prime coup de pouce chauffage. Les dépenses engendrées par le remplacement d’un poêle à charbon par un poêle à bois labellisé flamme verte sont couvertes par le prime aussi.

Une aide pour qui ?

Seuls les travaux réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), apte à fournir une facture adéquate, peuvent être pris en charge par le cadre du dispositif coup de pouce chauffage. La perception de la prime octroyée se fait par virement bancaire, sous forme de bon d’achat déductible à la facture des travaux ou par chèque. Même sans condition de ressource, elle est accordée ; et selon le plafond de revenu, elle propose deux types de prise en charge. Pour les familles à modeste revenue la prime s’élève à 800e et à 500e pour ceux qui dépasse le seuil fixé par l’Etat pour poser un poêle à bûche en remplacement du poêle à charbon.

Poêle à bûche, pourquoi pas ?

La simplicité de son fonctionnement, son statut fait de la poêle à bûche une manière de chauffage écologique de réaliser une réelle économie financière. Le bois est exempt de produit chimique et est une énergie renouvelable. Récemment, la poêle à bois a eu un excellent rendement, il a été constaté que le combustible n’émet que très peu de gaz à effet serre. En plus, poser une chaudière est cher que de poser une poêle à bois surtout quand on dispose d’une cheminée dont la conduite est déjà fonctionnelle. Simple à entretenir et peu onéreux. Un ramonage annuel est suffisant. Durant sa vie, une poêle à bouche a très peu d’éléments à changer. Pour être éligible au prime coup de pouce chauffage, la poêle à bois doit être bien placée à la place d’une cuisinière à charbon. La Flamme verte 7 le label du nouvel appareil ou bien un autre dont la norme équivaut à cette performance. Il doit être supérieur ou égale à 75 % le rendement énergétique et que dans la fumée que le combustible émet un concentration en monoxyde de Carbone soit inférieure ou égale à 0,12 %. Dans la facture fournie par l’entreprise prestataire des travaux doivent impérativement figurer ces mesures.

Plan du site